Pratique

SlowUp de la route des vins d’Alsace

Les communes devront prendre le relais de l’ADT

Publié le 17/06/2017

Carolynn Krieguer-Lefevre

Les neuf communes concernées par le slowUp, Sélestat, Scherwiller, Châtenois, Kintzheim, Orschwiller, Saint-Hippolyte, Rodern, Rorschwihr et Bergheim, vont-elles prendre le relais du slowUp de la route des vins d’Alsace ? La manifestation, lancée il y a cinq ans par les équipes du Conseil départemental de l’époque et leur président, Guy-Dominique Kennel, est désormais bien inscrite dans le calendrier des manifestations à succès en Alsace.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné au journal, mais vous n'avez pas de compte web ?

Demandez votre code d'accès sur cette page pour lire la suite de l'article

je suis déjà abonné

je souhaite m'abonner

Abonnez-vous à notre journal, et bénéficiez de l'accès complet aux contenus de notre site.

Les vidéos