Pratique

Des sources de pollution aux eaux souterraines

Sur la trace des micropolluants

Publié le 08/02/2020

Émis depuis les hôpitaux, nos chasses d’eau ou encore les nombreuses petites et grandes industries qui émaillent nos territoires, les micropolluants sont partout. Comment se retrouvent-ils au fin fond de la nappe d’Alsace ? Les experts ont remonté la piste des micropolluants. Afin de savoir où placer les pièges.

En parallèle du projet Ermes, dont l'objectif est de collecter et d’analyser des données actualisées, fiables, afin de « mettre en perspective la qualité de l’eau des aquifères rhénans », le Bureau de...

Eaux souterraines

Par ici la bonne soupe

Publié le 07/02/2020

Après avoir rendu publics les résultats de son étude sur la pollution des eaux souterraines par les résidus de produits phytosanitaires, l’Association pour la protection de la nappe phréatique de la plaine d’Alsace (Aprona) vient de présenter le deuxième volet de cette enquête, qui concerne le reste des micropolluants, d’origines industrielles, urbaines, domestiques... Conclusion : ces micropolluants sont partout, mais à des doses généralement infinitésimales, dont les conséquences restent encore à définir.

En novembre 2017, l’Aprona présentait les résultats d’une campagne de mesures de la qualité des eaux souterraines effectuée en 2016 sur deux paramètres : les nitrates et les produits phytosanitaires....

Entretien des cours d’eau

Rappels réglementaires

Publié le 30/01/2020

Voilà plusieurs années qu’un accord de méthode sur l’entretien des cours d’eau a été signé entre la FDSEA, les JA, la Direction départementale des territoires (DDT) et la Chambre d’agriculture d’Alsace. Il est possible de réaliser un entretien régulier des cours d’eau sous certaines conditions.

Il est possible de réaliser un curage d’une profondeur maximale de 50 cm en s’assurant que la profondeur du cours d’eau après travaux n’excède pas 1,20 m (entre le fond et la berge). En présence de drain, le curage autorisé est de 50 cm sous le collecteur, mais il n’y a pas de limite concernant...

Pages

Les vidéos