• Accueil
  • >
  • Vigne
  • >
  • Une nouvelle marque pour mieux valoriser les Alsace
Vigne

Commerce

Une nouvelle marque pour mieux valoriser les Alsace

Publié le 29/09/2017

Tanguy de Prest, Stéphanie Dumont et Gilles Neusch. « Créer une marque, c’est une chose, mais le Civa seul ne peut rien si les entreprises ne se l’approprient pas ».
Julien Kauffmann

« Les vins d’Alsace ont toutes leurs chances pour se vendre mieux ! ». Les élus du Civa portent ce message depuis plusieurs mois sur les tribunes où ils s’expriment. S’il ne fallait qu’un pourcentage pour justifier leur optimisme, ce serait sans doute 77 % ! C’est le taux de notoriété assistée qui a été mesuré pour les vins d’Alsace par l’étude Wine Intelligence. Autrement dit, ils figurent dans la mémoire de près de 29 millions d’adultes parmi les 38 millions de Français qui consomment du vin à domicile. « Il n’y a pas de rejet des vins d’Alsace, mais une indécision à leur égard.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné au journal, mais vous n'avez pas de compte web ?

Demandez votre code d'accès sur cette page pour lire la suite de l'article

je suis déjà abonné

je souhaite m'abonner

Abonnez-vous à notre journal, et bénéficiez de l'accès complet aux contenus de notre site.

Les vidéos