Technique

Témoignage Jean-Paul Simonnot

La passion de l’agronomie bio

Publié le 25/09/2017 | par DL

Les éléments semeurs du Pronto « graine à graine ».

Jean-Paul Simonnot s’installe en 1983 sur sa ferme familiale à Montépreux dans la Marne sur 80 hectares. Il intègre le Centre d’études techniques agricoles (Ceta) local, et travaille sur les charges de mécanisation. Elles révèlent que le labour coûte cher. Il passe en TCS en 1992 avec un Semexact Horsch, et obtient la même productivité. « On s’est ensuite attaqué aux intrants. On a acheté une station mobile de semence. Puis avec Bernard Demaine, on s’est inscrit dans une démarche de réduction de dose de phytosanitaires, et en ultra-bas volumes. On a réduit de 50 % les phytosanitaires. »

Cet article est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné au journal, mais vous n'avez pas de compte web ?

Demandez votre code d'accès sur cette page pour lire la suite de l'article

je suis déjà abonné

je souhaite m'abonner

Abonnez-vous à notre journal, et bénéficiez de l'accès complet aux contenus de notre site.

Les vidéos