Vigne

Interview de Gabriel Lépousez, neurophysiologiste à l’Institut Pasteur

Le cerveau face à l’amertume du vin

Publié le 14/02/2018 | par DL

À l'Institut Pasteur, Gabriel Lépousez travaille sur les connexions synaptiques.
Luc Bertau

EAV-PHR : Contrairement à l’acidité ou la sucrosité, nous serions capables d’identifier gustativement de nombreuses amertumes ?

Cet article est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné au journal, mais vous n'avez pas de compte web ?

Demandez votre code d'accès sur cette page pour lire la suite de l'article

je suis déjà abonné

je souhaite m'abonner

Abonnez-vous à notre journal, et bénéficiez de l'accès complet aux contenus de notre site.

Les vidéos